• Partager:

Partager cette page

Un commentaire

La mort réveille la vie

C’était un homme dans la quarantaine en pleine possession de sa vie, une femme, des enfants en bas âge, une compagnie prospère… À peine 4 mois après l’annonce de son cancer, il est décédé.

Il est mort en tenant les barreaux de son lit et en criant : « J’veux pas y aller »… Le jour où l’on m’a raconté cette histoire-là, une peine indescriptible a jailli des profondeurs de mon être… Je ne pouvais pas accepter qu’un homme meurt de cette manière.

Cette nuit-là un sentiment d’urgence s’est installé en moi  et je savais que je n’aurais plus de répit tant que je n’aurais pas posé un geste significatif pour briser ce silence qui entoure la mort. Tout à coup je retrouvais mon sentiment d’appartenance à la communauté humaine. Nous sommes tous si différents et en même temps si semblable dans nos craintes, nos espoirs, nos désirs d’amour et notre désir de vivre… surtout quand la mort se  présente. Avec ce film, je  voulais  faire ma petite part, mon legs. Au final de ce cheminement une question à fait surface… et ma mort à moi ? Ça va se passer comment ?

Pourtant, Il y a dix ans, lorsque j’aie cru avoir un diagnostique de cancer, ma première peur a été celle de ne plus vivre et non pas celle de mourir.

Violette Daneau

  1. Une très belle initiative, pleine de courage et de compassion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>