• Partager:

Partager cette page

2 commentaires

Bienvenue sur mon blogue

Bienvenue sur mon blogue

Bienvenue dans la vie…

Il y a des dates qui marquent notre existence d’une manière incontournable.

En  ce qui me concerne, le 19 mars fait partie des dates importantes de ma vie

Après 7 ans de grossesse mon film « On ne mourra pas d’en parler »  a finalement fait son entrée dans le monde. Une première officielle au cabaret du Lion d’Or dans une ambiance intimiste malgré le grand nombre d’invités. Tout au long de la projection, on avait la sensation que la salle respirait d’un même souffle…Une communauté unie  faisant face au grand tabou de la mort…souffles, silences  et rires partagés.

Depuis cette première et la sortie du film au Cinéma Beaubien et au Clap à Québec, je renoue avec ma communauté humaine. Je sens une solidarité. Chaque échange après les projections est un cadeau partagé…Une rupture de  l’isolement et du silence  face à la mort et finalement un arrimage à la vie.  Quand on s’approche de la mort, ce qu’on rencontre c’est notre vie.

Mais nous vivons dans une société souffrante : isolement, courses effrénées, besoin de performance, manque de sens. «  Les centres d’achats ont remplacé les églises » Patrick Tremblay. On n’a peur de s’arrêter et de regarder notre vie. Si on occulte la mort on occulte  notre vie et vice et versa. En ce qui me concerne, je ne voudrais pas avoir des regrets au bout de la route.

Avec ce film, j’ai l’impression d’avoir réussi à faire un legs  qui était essentiel pour moi. Cela donne du sens à ma vie.

La grande aventure se continue. Je vous invite à visiter le blogue et à laisser  vos commentaires … Je vais partager avec vous mon journal de bord.

Ma vie est loin d’être parfaite, mais je l’aie à l’œil maintenant.  Et vous ?

  1. Aujourd’hui samedi 14avril, je viens d’assister à la projection de votre film et à la discussion qui a suivi. Merci pour ce très beau film, sobre et tout en délicatesse. Ça fait réfléchir et ça donne vraiment le goût de prendre sa vie et sa mort à bras le corps et à réussir aussi bien l’une que l’autre puisqu’elles sont toutes deux intimement liées.

    Comme je vous l’ai mentionné lors de la discussion, je suis très intéressée à suivre avec une amie le programme: Une année à vivre. Pourriez-vous me donner les coordonnées afin que nous puissions faire les démarches
    pour nous y inscrire. Merci et longue vie à votre film.
    Jacqueline Romano-Toramanian.

  2. J’ai aimé plus particulièrement dans le montage du film “je vais les nommer anecdote”.
    Des scènes avec comme filtre des tissus…alors cela nous donne une image un peu floue. C’est un privilège d’assister à ce moment unique de la mort d’une personne.
    Nous sommes privilégiés d’avoir comme auditeur c’est manière que c’est être nous ont quitté et toutes les personnes qui ont eu le privilège d’assister à la mort d’une personne apprécieront ces confidences de la manière qu’ils ont quitté cette vie…
    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>